AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  Connexion  

Partagez | 
 

 you drive me crazy (matt)

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Admin unicorn lover
avatar

Messages : 220
Pseudo : ENIDE
Célébrité, © : Emilia Clarke, hershelves.
- Age : 27 ans
- Job : Résidente en pédiatrie
- Address : Edgemont
- Love : Matthew




( HEY MAMA )
Relationships:
Rp:

MessageSujet: you drive me crazy (matt)   Lun 15 Jan - 1:23



matt & kat

Un lit douillet. Un oreiller moelleux. Un doux sommeil. Dormir. Dormir. Dormir. C’est tout ce que Kateryna avait en tête en ce moment. Elle jeta un coup d’oeil à sa montre : elle était réveillée depuis presque quarante-huit heures. Sa journée de travail ne s’était jamais terminée, elle n’avait fait que continuer urgence après urgence. Lorsque le chef des résidents lui dit enfin de retourner chez elle, la jolie brune, pour une fois, ne s’obstina pas. Trop fatiguée pour conduire, elle chercha une chambre de repos libre. Dès qu'elle en trouva une, elle se laissa tomber encore en uniforme sur le lit et s’endormit instantanément.

Kat dormit paisiblement pendant six bonne heures avant de se faire réveiller en sursaut par un collègue de travail qui cogna à la porte. Il y avait un trop grand nombre de patients et pas assez de médecins à l’urgence et ils avaient besoin d’elle aussitôt qu’elle serait prête. La résidente sortit alors du lit et se dépêcha de prendre une douche et de s’habiller. Une fois prête, elle se dirigea vers la salle d’urgence - qui était bondée - et prit en charge un adolescent de quatorze ans qui éprouvait de gros maux de ventre. Comme elle n'avait pas le pouvoir de poser de diagnostic seule, elle rassura son patient avant de lui dire qu'elle sera bientôt de retour et alla à la recherche d'un pédiatre disponible. Ils étaient tous occupés, sauf un : Matthew. Kateryna se mordit la lèvre inférieure. Elle n’avait aucune envie d’aller le voir, mais elle n’avait clairement pas le choix, c’était son devoir. L’orgueil bien ravalé, elle lui tapota l’épaule en le regardant droit dans les yeux, l’air le plus sûr possible.« Docteur Hastings, j’ai un patient qui démontre des symptômes accrus d’une appendicite et qui aurait besoin d’être emmené en salle d’opération le plus tôt possible. » Son regard ne put supporter celui de Matthew jusqu’au bout et Kat baissa les yeux au dernier moment. Il avait un de ces charmes fous sur elle.


Dernière édition par Kateryna Adkins le Ven 19 Jan - 1:56, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Membre in my cradle
avatar

Messages : 106
Pseudo : AUP.
Célébrité, © : jamie dornan, morrigan (avatar)
- Age : trente-deux ans
- Job : chirurgien pédiatrique
- Address : crescent heights neighborhood
- Love : kat



( HEY MAMA )
Relationships:
Rp: on

MessageSujet: Re: you drive me crazy (matt)   Lun 15 Jan - 13:52

Comme bien souvent avant d’aller au travail, tu es allé faire ton footing avant d’arriver sur les coups des cinq heures au Rockyview General Hospital. Le temps se voulant à la pluie aujourd’hui, c’est emmitouflé dans ton manteau que tu passes les portes coulissantes de l’entrée et que tu commences à t’en déloger avec soulagement. Saluant quelques collègues pendant ton trajet jusqu’aux vestiaires des titulaires, tu te retrouves bien vite à l’intérieur, déposant le tout dans ton casier. Un rapide coup d’oeil à ta montre avant de la dégager de ton poignet, tu te rends compte du temps qu’il te reste pour rêver d’un café avant ta prise de service. Ainsi, tout naturellement, c’est dans la cafétéria que tu traines d’abord, un gobelet de café chaud entre les mains.

A 05h55, te voilà prêt à commencer, équipé de ta blouse. Tu consultes les dossiers médicaux des hospitalisations de la veille et te mets vite à la disposition des nouveaux arrivants quand leur vague s’invite à l’accueil des urgences. Chacun d’eux prit en charge dans les meilleurs délais, tu te disposes aussi à être libre pour ceux que tu peux. En somme, c’est un début classique de journée qui demande à tous les employés leurs disponibilités. Venant à la rencontre d’une vieille femme qui t’interpelle suite à ton passage, tu la vois qui s’agrippe fermement à sa cane. Son flot de paroles n’étant pas très clair, tu la rassures avant d’interpeller une infirmière pour qu’on lui apporte un fauteuil roulant. Tu procèdes aux premiers diagnostics et passes la main à un confrère en rassurant la patiente qu’elle va tout de suite être prise en charge. C’est quelques minutes plus tard, peut être dix, qu’une voix t’interpelle. Une que tu connais si bien. Katheryna se présente à toi, t’exposant le cas d’un patient qu’elle a prit en charge. Sur ton visage, il n’y pas une once de trouble, bien que tu gardes de votre dernière dispute un ressenti particulier. De la rancune aussi, et cela joue sur ton humeur, même si tu pourrais en faire abstraction. Si elle fuit ton regard dans les dernières secondes, tu laisses les tiens dirigés vers la jeune femme. Te voulant le plus professionnel possible, tu t’empresses de la dépasser pour rejoindre ce jeune adolescent et en tirer tes propres observations. Je suis le Dr. Hastings. Est-ce que vous avez des ballonnements, nausées, maux de tête ? C’est quand tu vas pour approcher ta main de son ventre pour l’examiner au toucher que le patient démontre un mouvement de recul. Non, me touchez pas ! Sur une échelle de 1 à 5, à combien évaluez-vous votre douleur ?
- 4,5 ! Tu hoches la tête et reposes ton attention sur Kat, la surplombant de ta grande taille. Procédez à un scanner et amenez moi les résultats quand vous les aurez. S’il a de la chance, il évitera une péritonite de justesse et ça restera une appendicite classique. Sauf que tu sais déjà l’issue de l’examen. Mais pour être sûr tu lui demande. Je monte aux blocs pour en faire la réservation. Ce qui lui laisse en tout cas une bonne dizaine de minutes pour procéder à l’examen approfondi du patient. Tu lui lances un dernier regard des plus formel qui soit et disparait dans la foule. Elle te retrouvera où tu lui as indiqué, déjà présent face au tableau des opérations du jour.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Admin unicorn lover
avatar

Messages : 220
Pseudo : ENIDE
Célébrité, © : Emilia Clarke, hershelves.
- Age : 27 ans
- Job : Résidente en pédiatrie
- Address : Edgemont
- Love : Matthew




( HEY MAMA )
Relationships:
Rp:

MessageSujet: Re: you drive me crazy (matt)   Ven 19 Jan - 2:06



matt & kat

Matthew écouta Kateryna jusqu'à la dernière minute, mais ne lui répondit pas. Il la dépassa plutôt et alla directement vers le patient pour l'examiner, ce qui la dérangea quelque peu. La résidente, qui avait procédé à un premier examen physique sur l'adolescent avant de venir consulter le chirurgien, ne s'étonna pas lorsque le patient repoussa vivement Matthew. Elle avait en effet eu droit à la même réaction de la part de l'adolescent et avait dû lui changer les idées en lui parlant d'hockey afin de pouvoir ne serait-ce que l'approcher. Le fameux truc du hockey, il fonctionnait à presque tous les coups sur les jeunes patients ! La réponse de son supérieur vint confirmer ce qu'elle pensait. Elle allait donc déplacer le lit de l'adolescent vers la salle de scanner lorsqu'elle remarqua le visage extrêmement pâle de la mère de celui-ci. Kateryna, sans s'éterniser, répondit à ses questions et la rassura du mieux possible avant de la laisser entre les mains d'une de ses collègues. Il fallait se dépêcher, car si l'adolescent avait bel et bien une appendicite, celui-ci courait le risque de subir une perforation, soit de péritonite. Les résultats du scanner abdominal enfin arrivés, la jolie brune se dépêcha de rejoindre Matthew au tableau des opérations du jour afin de lui les montrer. Elle lui tendit les images, fébrile. « Les résultats du scanner. » La résidente attendit qu'un groupe de médecins passe à côté d'eux avant d'ajouter : « J'aimerais me spécialiser en chirurgie, tu le sais, donc je me demandais si je pouvais assister à l'opération. S'il te plaît. Je sais que c'est compliqué, toi et moi, mais... s'il te plaît. » Les yeux remplis d'étoiles et la voix légèrement suppliante, Kateryna attendait la réponse de Matthew avec impatience. L'orgueil avait quitté le coeur de la jolie brune pour laisser place à l'ambition.  
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Membre in my cradle
avatar

Messages : 106
Pseudo : AUP.
Célébrité, © : jamie dornan, morrigan (avatar)
- Age : trente-deux ans
- Job : chirurgien pédiatrique
- Address : crescent heights neighborhood
- Love : kat



( HEY MAMA )
Relationships:
Rp: on

MessageSujet: Re: you drive me crazy (matt)   Ven 19 Jan - 12:05

Tu es là, face aux tableaux des opérations, en train de voir avec la responsable si tu peux prendre le créneau miraculeusement libre de ce début de matinée pour l’opération du jeune adolescent. Elle ne tarde pas à inscrire la procédure et déjà des internes accourent pour s’informer de la nouveauté. On te sollicite bien entendu, l’une d’elle te posant des questions sur les complications possibles de l’opération. Cette courte conversation suffit à donner au temps à Kat de remonter ici pour te retrouver avec les résultats du scanner. Si tu entendais malgré le bruit environnant des couloirs ses pas progresser jusqu’à toi, tu restes les yeux posés sur le tableau, tournant seulement la tête au tout dernier instant. Les résultats du scanner. Un groupe de médecins passe à votre abord, tu jettes un coup d’oeil à l’examen et t’éclaircie la gorge tout en l’écoutant. La belle brune te demande si elle peut assister à l’opération. Ce qui te dérange dans son application, ce n’est pas le fait qu’elle s’attendrisse pour ainsi donc mettre de côté votre différent, c’est qu’elle te supplie un peu, jouant avec tes propres émotions pour te faire accepter. Cela est totalement contradictoire, tu le sais bien mais tu trouveras bien une excuse pour - et qui sera aussi valable - l’écarter de cette éventualité. Des internes m’ont déjà sollicités, tu peux très bien observer de l’estrade habituelle. Tu ne mens pas, tu oublies seulement de détailler qu’il reste bien une dernière place. Tu plantes tes yeux clairs dans les siens. Tu devrais aller voir le Docteur Sting… C’est un coup de pouce indirect, une invitation à solliciter ton confrère pour une opération beaucoup plus intéressante sur le plan technique. Elle te n’en voudra donc pas très longtemps de l’avoir dégager de la tienne. Quand elle saura qu’il s’agit d’une greffe de peau sur un patient brûlé au troisième degré. Maintenant tu dois y aller, alors tu la regardes une dernière fois, une brève seconde et interpèle une interne que tu avais remis à sa place la semaine dernière : Corvenn, allez vous préparer pour le bloc, j’ai une opération dans cinq minutes ! J’arrive tout de suite Dr. Hastings.


Dernière édition par Matthew Hastings le Ven 19 Jan - 22:41, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Admin unicorn lover
avatar

Messages : 220
Pseudo : ENIDE
Célébrité, © : Emilia Clarke, hershelves.
- Age : 27 ans
- Job : Résidente en pédiatrie
- Address : Edgemont
- Love : Matthew




( HEY MAMA )
Relationships:
Rp:

MessageSujet: Re: you drive me crazy (matt)   Ven 19 Jan - 21:27



matt & kat

Kateryna n'était pas dupe et savait très pertinemment que Matthew faisait exprès de ne pas la regarder lorsqu'elle parlait. Son air stoïque, froid et distant l'affectait de plus en plus. Avait-il oublié les belles paroles qu'ils s'étaient échangées ? Avait-il oublié les beaux moments qu'ils avaient partagés ? Avait-il oublié, enfin, cette forte passion qui les unissaient tous les deux, pour le meilleur et pour le pire ? Un flot d'émotions se versa sur le cœur de la résidente lorsque le chirurgien refusa sa demande. « Alexander était mon patient, Matthew ! C'est complètement injuste ! Tu... » Elle voulut continuer à rouspéter, mais s'arrêta sur-le-champ par orgueil et par professionnalisme. L'opération était peut-être mineure, mais la jolie brune y accordait une attention particulière, car elle était celle de son patient. Elle aimait finir ce qu'elle avait commencé, plus particulièrement lorsqu'elle établissait un lien de confiance avec le malade. Comme il n'y avait rien à faire et que Matthew lui proposa même d'aller voir un autre médecin, Kateryna lui jeta un regard remplit de haine avant de le dépasser et de le bousculer au passage.

Aujourd'hui, la chef des résidents n'était pas présente et ces derniers n'avaient pas eu de médecin attribué. Ils se promenaient donc de patient à patient et de médecin à médecin, en quête de travail. La salle d'urgence désengorgée et les patients en pédiatrie tous pris en charge, Kateryna décida d'écouter Matthew et d'aller trouver le Docteur Sting. Celui-ci fût ravit de la voir et lui demanda tout de suite si elle voulait assister à sa prochaine chirurgie, une greffe de peau sur un patient brûlé au troisième degré. Bouche bée, la jeune Adkins accepta avec joie.

La jolie brune termina sa journée remplie d'adrénaline et encore plus certaine de son désir à se spécialiser en chirurgie. Elle avait appris que Matthew lui avait menti et qu'il restait une place dans sa salle d'opération pour l'appendicite de ce matin, mais elle ne savait pas trop quoi en penser, car c'était aussi grâce à lui qu'elle avait pu assister à l'opération de la greffe de peau. Kateryna courut à toute vitesse afin de ne pas manquer l'ascenseur et y entra de justesse avant de tomber face à face avec Matthew. L'ascenseur était vide. Il n'y avait que les deux jeunes amants. Anciens amants. La résidente ne supporta pas une fois de plus la froideur du chirurgien et éclata de colère. « J'en ai marre ! T'as fini de me traiter comme une moins que rien ? De m'ignorer, d'être froid avec moi, de me refuser l'accès à tes salles d'opération, d'encourager tous les étudiants sauf moi ? Tu m'annonces que tu vas être père, tu ne penses pas que j'ai le droit d'être sous le choc et de t'en vouloir un peu, même si tu n'y es pour rien ? Tu n'as aucune raison de m'en vouloir et je t'ai clairement surestimé si tu as pu m'oublier en si peu de temps. »
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Membre in my cradle
avatar

Messages : 106
Pseudo : AUP.
Célébrité, © : jamie dornan, morrigan (avatar)
- Age : trente-deux ans
- Job : chirurgien pédiatrique
- Address : crescent heights neighborhood
- Love : kat



( HEY MAMA )
Relationships:
Rp: on

MessageSujet: Re: you drive me crazy (matt)   Ven 19 Jan - 22:31

Tu sais pertinemment qu’en agissant ainsi, tu affectes la jeune femme. Hors, tu ne peux pas t’en empêcher, c’est une manière de te protéger sans doute, ne pas laisser transparaître tes émotions, comme un bouclier à la douleur. D’une certaine façon, cela est totalement égoïste mais tu as toujours agis ainsi. Quand tu étais plus jeune, à l’âge où tu découvrais les premiers émois sentimentaux, tu portais plus d’attention à ton plaisir physique qu’autre chose. Pas envie de te caser, pas envie de t’attacher plus qu’une nuit. Tu as toujours été formaté sur ce schéma grotesque - à tel point que tu te demandes encore aujourd’hui, comme ton ex-fiancée à fait pour te convaincre de t’ouvrir un peu plus. Sans doute pas suffisamment encore car si tout allait bien, tu n’aurais pas chercher à aller voir ailleurs. Bien sûr que tu as ressenti de l’affection pour elle, mais tu ne lui as jamais dit ces mots qu’elle te donnait personnellement. Pour y répondre, un baiser faisait l’affaire, elle souriait, elle était contente. Et toi ça t’allait bien. Et puis il y a eu ce soir. ce regard que tu as croisé dans la foule. Cette jolie nana au bar avec ses copines. Elle aurait pu rester cette conquête mais c’est comme si tu savais déjà qu’elle était entré dans ta vie pour ne plus jamais en ressortir. Tu as essayé pourtant, quand vous, vous êtes rendus compte que vous bossez dans le même hôpital le lendemain de votre aventure. Vous aviez beau dire non, le oui l’emportait toujours quand même. Cette relation avec Kat a fini de ruiner ton histoire avec ton ancienne fiancée. Mais tu n’as aucun regret, ou alors simplement le fait d’avoir été dupé. Tu seras père dans quelques mois, tu ne t’es jamais vraiment préparé à cette éventualité.

Kateryna était partie furax de votre entrevue. Tu n’as pas prit la peine de répondre, étant donné que ça ne servirait à rien et que tu n’avais pas tellement envie d’attirer l’attention de tout l’hôpital sur vous. Personne n’est au courant et autant que cela reste ainsi. La fin de journée arrive et même si tu aurais put rester dans l’établissement pour la nuit, tu décides miraculeusement d’écouter ton corps. Il te réclame du repos, quant bien même ta conscience professionnelle. Tu sors des vestiaires, saluant quelques collègues et t’engouffres dans un ascenseur. Ton bipper dans la poche de ta veste te rappelle que tu ne te mets jamais véritablement en mode off. C’est aussi ça la vie d’un chirurgien, tu as choisi ce métier en tout état de cause. Le destin reconduit vos chemins à se croiser. Tu la vois courir dans le couloir pour réceptionner la cabine où tu te trouves. Aucun geste de ta part pour retenir l’ouverture, mais de sa taille fine, elle s’engouffre à l’intérieur, son parfum aussitôt chatouillant délicieusement tes narines. Tu inspires profondément, pour t’enivrer mais aussi pour garder le contrôle sur ton attitude. J’en ai marre ! T’as fini de me traiter… Et sa voix résonne dans l’ascenseur, cognant contre les parois pour venir rebondir ardemment à tes oreilles. Malgré tout, tu l’écoutes que partiellement. Mais tu assimiles les infos intéressantes et importantes. Cela suffit. Tu n’es pas vraiment sourd, tu te donnes juste l’air d’un mec qui s’en fiche. Les miroirs qui recouvrent tout l’ascenseur t’offrent une vue remarquable sur Kat…Kat en colère. Kat dans cette furie qui lui va irrésistiblement bien. Tu te trompes. dis tu calmement avant que les portes ne s’ouvrent à nouveau sur l’accueil principal de l’hôpital. Tu te retrouves alors dehors, prenant la direction du parking où tu sais que Kat te suivra aussi. D’une part pour récupérer sa voiture et rentrer. Mais tu n’as aucune envie de la laisser rentrer chez elle. De ta télécommande automobile, tu déverrouilles ton véhicule, jetant un coup d’oeil autour de vous. Il n’y a personne, même pas un médecin qui fume une cigarette vers les portes annexes de sortie. Tu pivotes ainsi sur tes talons, ton regard courant une dernière fois vers l’entrée principal de l’établissement. Les abords déserts t’encouragent alors. Tu t’approches de Kat, son air furibond merveilleux en plus de ses joues déjà rougies par les basses températures. Tu refermes tes mains autour de ses poignets doucement mais la pousse dans un coin d’obscurité. Prisonnière entre le mur et ton corps, tu t’accapares ses lèvres pour l’embrasser. Rentres avec moi. souffles tu ensuite, tes mains sur ses joues.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: you drive me crazy (matt)   

Revenir en haut Aller en bas
 
you drive me crazy (matt)
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
BAD GOOD MOMS :: CALGARY, CANADA :: Southwest-
Sauter vers: