AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  Connexion  

Partagez | 
 

 (juliet) i got issues

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Membre new here
avatar

Messages : 9
Pseudo : yellow monkey
Célébrité, © : marion cotillard @morsmordre
- Age : trente-huit ans, le drame de la quarantaine qui approche
- Job : présentatrice TV sur une chaine locale d'informations
- Love : volage qui profite, séparée du père de son enfant depuis ses vingt-cinq ans




MessageSujet: (juliet) i got issues   Mar 16 Jan - 7:09



juliet graham

Surnom : Jules, plus court, un brin plus sauvage. Les gens l'appellent plus souvent par son surnom que par son prénom. Âge, lieu de naissance : Trente-huit ans tout juste, le drame de la quarantaine qui approche. Elle est née le 22 novembre 1979 à Langdon. Origines : Sa famille est canadienne depuis des générations. Si on en croit sa grand-mère paternelle, elle aurait quelques origines de l'Europe de l'Est mais rien de confirmé. À Calgary depuis : Ses dix-neuf ans. Orientation sexuelle : Hétérosexuelle, elle n'a jamais tenté quoi que ce soit avec le sexe féminin. Statut civil : Célibataire, mère pas très douée une semaine sur deux. Séparée du père depuis 2004. Occupation : Présentatrice TV sur une chaine locale d'informations, ancienne miss météo. Caractère : Bornée - Indépendante - Brute de décoffrage - Manipulatrice - Fêtarde - Dominatrice - Drôle - Imprévisible - Mauvaise perdante - Loyale - Impulsive - Vulgaire - Désordonnée - Ambitieuse



Conte : Cendrillon.
Couleur : Rouge pétant.
Sport : Krav Maga.
Ville : New York.
Soda : Coca-Cola Zéro.
Héros : Catwoman.
Fleur : Pivoine.
Objet : Téléphone portable.


keep calm, you're good bad

01. Juliet vient d’une famille qu’elle définit de “plouc”. Elle a toujours connu sa mère au foyer et son père n’a fait qu’enchainer des boulots mal payés et peu valorisants, justifiés par un niveau d’études très faible. Quant à sa sœur, de trois ans son aînée, elle ne s’est jamais entendu avec elle. Bien trop idiote et brute. Lorsqu’on lui demande de parler d’eux, la trentenaire préfère passer à autre sujet de conversation ou pire, elle plaisante parfois sur leur mort ou d’autres événements tragiques qui empêchent quiconque de poser davantage de questions. 02. Dans sa petite ville perdue de Langdon, Jules a toujours rêvé de mieux, de grattes ciels, d’un cercle social plus intéressant, de vie. Les nombreuses soirées passées devant la télévision avec sa famille lui auront au moins apporté une chose : son intérêt pour l’image et ces belles femmes bien habillées qu’elle voyait dans son écran. Pendant que Maggie, sa sœur, se gavait de gâteaux et de bonbons devant ses émissions, elle jouait les coquettes et s’entrainait à parler dans une brosse qui lui faisait office de micro. 03. A l’école, Juliet était plus connue pour son comportement parfois border line que pour ses notes exemplaires. Elle a toujours réussi à valider ses années sans trop travailler, de justesse. Ce qui l’amusait c’était de se donner en spectacle, de trainer avec les garçons et très rapidement de faire la fête. L’alcool, les drogues douces, les premières cuites ont ponctué ses années lycée, au plus grand dam de ses parents. Elle était réputée pour savoir s’amuser, surtout appréciée par les garçons et un peu moins par les filles. Boire de la bière et parler vulgairement ne l’a jamais effrayée et même si elle rêvait de ses idoles présentatrices télé, Jules n’a jamais été une princesse. 04. Son rêve de surpasser ce que sa famille n’avait jamais su faire s’est vite écroulé lorsqu’elle est tombée enceinte à l’âge de dix-neuf ans. Particulièrement effrayée lorsque sa mère lui a annoncé être fière d’elle et de ses choix de vie, Jules a pris peur et a fini par convaincre son petit ami de quitter la ville. Enceinte jusqu’au cou, sans argent et accompagnée de celui qui était aussi son meilleur ami, elle a ainsi mis les pieds à Calgary pleine d’espoir. 05. Avec un simple bac en poche et une petite fille à charge, les deux jeunes ont été contraints d'enchaîner les premiers boulots qu’ils ont pu trouver. Après quelques années à trimer, Jules a fini par décrocher un boulot de stagiaire dans une chaine télévision locale. Rien de très glorieux, mais qui lui permit au moins de s’infiltrer dans le milieu. C’est à l'âge de vingt-et-un ans qu’un des producteurs la remarque et lui propose de participer à un casting pour devenir miss météo. Ayant attendu ce moment toute sa vie, elle réussit haut la main et se lance dans cette carrière qui a bercée les nuits de son enfance. 06. Après deux ans d’orages et d'anticyclones, Jules a senti l’ennui et la lassitude lui peser sur les épaules. Sous les conseils de son petit-ami, elle a fini par s’inscrire à des cours de journalisme par correspondance, sous la contrainte d’horaires de travail peu classiques et la garde de sa fille. 07. 2004 marque la fin de son couple avec le père de sa fille, après des mois à se chamailler, se séparer et se retrouver. Pour autant, meilleurs amis avant d’être ensemble, ils ont su garder une très grande complicité et n’ont jamais cessé de se voir. Pour eux qui avaient vécu le rôle prématuré de parents, cette séparation a été une libération. A partir de cet instant, Juliet n’a fait qu’enchainer des relations qui n’ont pas durées, des coups d’un soir et des tentatives de sex friends peu efficaces. Elle a une sexualité très décomplexée et ne s’en cache pas. 08. C’est à l'âge de trente ans qu’elle devient rédactrice et reporter pour la chaîne d’informations pour laquelle elle avait pris l’habitude de jouer les potiches sur un fond vert, en donnant les températures du lendemain. Avec les années, elle s’est montrée efficace, rusée et ambitieuse pour finalement atteindre son rêve à trente cinq ans en devenant rédactrice en chef et présentatrice. 09. Bien qu’elle aime sa fille plus que tout, Juliet ne s’est jamais considérée comme une bonne mère. Elle donne la faute à sa grossesse survenue bien trop tôt dans sa vie, bien avant qu’elle n’ait la maturité nécessaire. Lorsqu’elle s’est séparée du père, Jules était bien plus préoccupée à l’idée de récupérer sa vingtaine perdue que de donner un exemple correct à son enfant. Pour autant, elle serait prête à toute pour le bonheur de sa progéniture. Elle s’est inscrite il y a peu à un séminaire en ligne pour “apprendre à être une bonne mère” mais n’assume pas vraiment. 10. Depuis sa promotion, Juliet gagne plutôt bien sa vie. Elle possède un duplex en centre ville où sa fille vit avec elle une semaine sur deux. Malheureusement, elle n’est pas la personne la plus douée pour économiser ou utiliser intelligemment son argent. Elle a tendance à beaucoup sortir, à commander à manger plus qu’il ne le faudrait ou à acheter compulsivement des vêtements qu’elle entasse dans son dressing.


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Membre new here
avatar

Messages : 9
Pseudo : yellow monkey
Célébrité, © : marion cotillard @morsmordre
- Age : trente-huit ans, le drame de la quarantaine qui approche
- Job : présentatrice TV sur une chaine locale d'informations
- Love : volage qui profite, séparée du père de son enfant depuis ses vingt-cinq ans




MessageSujet: Re: (juliet) i got issues   Mar 16 Jan - 7:09

+1
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Membre new here
avatar

Messages : 9
Pseudo : yellow monkey
Célébrité, © : marion cotillard @morsmordre
- Age : trente-huit ans, le drame de la quarantaine qui approche
- Job : présentatrice TV sur une chaine locale d'informations
- Love : volage qui profite, séparée du père de son enfant depuis ses vingt-cinq ans




MessageSujet: Re: (juliet) i got issues   Mar 16 Jan - 7:09

+2

Vous pouvez y aller, j'ajouterai mes recherches rapidement
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Membre in my cradle
avatar

Messages : 385
Pseudo : Volodymyr
Célébrité, © : Margot Robbie, © nightblood
- Age : Vingt-sept ans
- Job : Assistante personnelle
- Address : Huntington Neighborhood
- Love : Célibataire mais qui a du mal à supporter ce nouveau statut




( HEY MAMA )
Relationships:
Rp: 5/3 en cours

MessageSujet: Re: (juliet) i got issues   Lun 22 Jan - 2:21

@Juliet Graham Puis-je ?

_________________


Make that happiness last
Seeing from those eyes what you become
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://verybadmoms.forumactif.com/t185-don-t-push-me-away-lucy http://verybadmoms.forumactif.com/t199-the-way-you-make-me-feel-lucy
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: (juliet) i got issues   

Revenir en haut Aller en bas
 
(juliet) i got issues
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
BAD GOOD MOMS :: CASTLE ON THE HILL :: Graduation day :: Sparks fly-
Sauter vers: