AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  Connexion  

Partagez | 
 

 friendship never end (w/evan)

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Membre in my cradle
avatar

Messages : 200
Pseudo : flashdelirium.
Célébrité, © : jack falahee, milles rêves.
- Age : twenty-seven yo.
- Job : resident in neurosurgery.
- Address : varsity neighborhood.
- Love : married but it's complicated.

« Réussir c'est aller d'échec en échec sans perdre l'enthousiasme. »



( HEY MAMA )
Relationships:
Rp: closed (3/3) ronald,evan,arizona

MessageSujet: friendship never end (w/evan)   Mar 16 Jan - 13:25



evan & tobias

Ta journée a été épuisante et pourtant, tu n’as pas été de garde de nuit, et heureusement. Tu as passé ta journée à ruminer, à essayer de trouver une solution à la situation sans y parvenir. Tu ne dors plus et les cernes sous tes yeux doivent en témoigner. Tu dois avoir l’air d’un déterré mais c’est le cadet de tes soucis. Tu ranges ta blouse et ton pantalon blanc dans ton casier et enfile ton jean, ta chemise et un pull avant de mettre ton manteau. Tu sors du vestiaire et tu quittes l’hôpital après avoir salué les secrétaires de l’accueil. Tu t’engouffres dans ta voiture et tu respires un grand coup avant de mettre le contact. Tu te rends chez ton meilleur ami sans réfléchir au trajet que tu connais par coeur. T’as besoin de lui, qu’il te réconforte, qu’il te dise que tout va bien se passer même si c’est un mensonge. Tu arrives devant l’immeuble d’Evan et tu tournes un petit moment pour trouver une place où te garer. Une fois la berline garée convenablement, tu tapes le code à l’entrée comme si tu étais chez toi et gravis les quelques étages qui te séparent de ton copain. T’es maintenant derrière la porte et tu sonnes, attendant qu’Evan daigne t’ouvrir. Tu te passes la main dans les cheveux comme pour essayer d’arranger ta sale gueule du moment. T’entends des pas de l’autre côté puis la serrure qui se déverrouille. Il ouvre la porte et sa présence te fait immédiatement du bien. « Salut mon pote. » tu dis simplement, même si ton ton est assez grave.  


Dernière édition par Tobias Keane le Jeu 18 Jan - 12:05, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Admin unicorn lover
avatar

Messages : 334
Pseudo : margaux.
Célébrité, © : daniel sharman; delusion angel.
- Age : vingt-huit ans. (13/07)
- Job : joueur de hockey pro pour les flames de calgary. (#13)
- Address : downtown, à quelques minutes seulement de scotiabank saddledome
- Love : éternel célibataire qui songe enfin à trouver un homme.





( HEY MAMA )
Relationships:
Rp: kat; fraser; sophie; lucy.

MessageSujet: Re: friendship never end (w/evan)   Mar 16 Jan - 14:35



evan & tobias

il faut dire la vérité; le dernier message de tobias t'as inquiéter. sans doute trop. sans doute que ce n'est rien, qu'il doit juste te raconter un petit truc, mais ... t'en sais rien. c'est presque instinctif. tu tournes en rond dans ton appartement - comme bien souvent quand tu t'emmerdes - depuis plusieurs minutes, guettant l'heure, sachant très bien que le brun devrait arriver d'une minute à l'autre. il terminait sa garde à dix-neuf heures. tu ne sais pas combien de temps, il faut pour arriver jusqu'à chez-toi depuis l'hôpital. tu retiens un petit soupir et termines par te faire couler un café, ne trouvant pas grand chose d'autre à faire pour t'occuper les mains et l'esprit. tu te pinces légèrement les lèvres et retiens un nouveau soupir, te levant quand tu entends finalement sonner. tu récupères les clés de la porte au passage, te dirigeant vers cette dernière, ne tardant pas à ouvrir à tobias. salut mon pote. tu te mords l'intérieur de la joue. salut. tu souffles en souriant doucement. viens, entre. tu ajoutes en t'effaçant pour laisser le brun entrer dans ton appartement. tu refermes la porte derrière lui, déposant les clés sur le petit meuble de l'entrée. tu te retiens de le bombarder de question dans les secondes qui arrivent, tandis que tu le laisses se débarrasser de sa veste. ça va pas fort, de ce que j'ai pu comprendre ? tu lâches finalement, te dirigeant vers la cuisine, ne perdant pas de temps pour sortir deux verres du placard et un bouteille de rhum à peine entamée. j'ai autre chose si jamais. tu souffles. tu ne bois pas beaucoup, mais ce n'est pas pour cette raison que tu n'as pas d'alcool chez toi.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Membre in my cradle
avatar

Messages : 200
Pseudo : flashdelirium.
Célébrité, © : jack falahee, milles rêves.
- Age : twenty-seven yo.
- Job : resident in neurosurgery.
- Address : varsity neighborhood.
- Love : married but it's complicated.

« Réussir c'est aller d'échec en échec sans perdre l'enthousiasme. »



( HEY MAMA )
Relationships:
Rp: closed (3/3) ronald,evan,arizona

MessageSujet: Re: friendship never end (w/evan)   Mar 16 Jan - 16:43



evan & tobias

Tu pénètres dans l’appartement et tu suspends ton manteau au porte-manteau située dans l’entrée. À la question de ton ami, tu réponds : « C’est le moins qu’on puisse dire. » Tu marques une pause avant de te laisser tomber sur ce canapé que tu connais si bien, qui a résisté à vos longues parties de playstation et à vos soirées apéros entre mecs. Tu sens qu’Evan a envie de te poser un tas de questions, tu ne le connais que trop bien et tu t’es montré plutôt mystérieux jusque-là. « J’crois qu’y a un truc truc qui tourne pas rond chez moi. » T’es perdu, complètement perdu dans ta relation avec Delilah, avec ce que tu ressens pour ce type que tu connais à peine mais qui est venu tout remettre en question. Tu t’étais dit qu’Evan pourrait t’éclairer sur ce dernier point. T’attends bien sagement que ton copain revienne de la cuisine et pose les deux verres et la bouteille de rhum quasiment pleine sur la table-basse. « Ça fera très bien l’affaire, ne t’inquiète pas. » tu lui dis, remplissant vos verres d’un peu d’alcool. Tu t’empares du tien et fais tourner le liquide avant de le boire d’une traite, comme pour te donner un peu de courage. Tu ne sais pas si cela va vraiment t’aider mais foutu pour foutu… Ton regard se pose sur Adkins et tu l’interroges : « Tu crois que j’ai pu être gay pendant des années sans m’en rendre compte ? » La phrase est sortie vite, comme si tu avais peur qu’il l’entende, ou plutôt comme si tu avais peur de sa réponse. Dire qu’il y a quelques années quand Evan avait avoué avoir des sentiments pour toi, tu l’avais traité comme un moins que rien avant de l’abandonner lâchement. Tu te retrouves bien con aujourd’hui à lui demander s’il pense que tu es homosexuel.

@Evan Adkins
Ce gif me tue  


_________________
say i shouldn't be here but i can't give up his touch
don't you try and tell me that god doesn't care for us
IT IS HIM I LOVE


Dernière édition par Tobias Keane le Jeu 18 Jan - 12:05, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Admin unicorn lover
avatar

Messages : 334
Pseudo : margaux.
Célébrité, © : daniel sharman; delusion angel.
- Age : vingt-huit ans. (13/07)
- Job : joueur de hockey pro pour les flames de calgary. (#13)
- Address : downtown, à quelques minutes seulement de scotiabank saddledome
- Love : éternel célibataire qui songe enfin à trouver un homme.





( HEY MAMA )
Relationships:
Rp: kat; fraser; sophie; lucy.

MessageSujet: Re: friendship never end (w/evan)   Mar 16 Jan - 22:03



evan & tobias

tobias n'est pas du genre à t'envoyer des messages comme quoi il a merdé tous les jours. et ça t'inquiètes, tu dois bien l'avouer. un soupir s'échappe de tes lèvres et il termine par arriver chez toi, après sa garde à l'hôpital. c’est le moins qu’on puisse dire. tu hoches vaguement la tête, le laissant s'affaler à moitié sur le canapé, tandis que tu rejoins la cuisine pour sortir deux verres et une bouteille de rhum. j’crois qu’y a un truc qui tourne pas rond chez moi. tu arques un sourcil. mais non. tu souffles simplement en le rejoignant au salon, déposant les deux verres vides sur la table et la bouteille, indiquant à tobias que tu as d'autres alcools, si jamais le rhum ne lui convient pas. ça fera très bien l’affaire, ne t’inquiète pas. tu te contentes de hocher la tête, venant t'installer sur le canapé à ses côtés. tu le laisses vous servir et tu attrapes ton verre, venant boire une gorgée sans pour autant vider le verre, à l'instar de ton meilleur ami. tu crois que j’ai pu être gay pendant des années sans m’en rendre compte ? tu fronces légèrement les sourcils en relevant la tête vers le brun, un peu paumé parce qu'il est en train de te dire. tu penches la tête sur le côté, terminant par hausser les épaules. t'as envie de le taquiner, lui dire qu'en-tout-cas, quand vous étiez ados, il ne l'était pas, mais ... ce n'est sans doute pas le bon moment. tu viens vider ton verre, finalement. j'en sais trop rien tob ... qu'est-ce qui te fais dire ça ? tu demandes après quelques secondes. j'veux dire ... c'est assez soudain. t'as rencontré quelqu'un pour te poser cette question ? tu ajoutes en te pinçant les lèvres. tu retiens un soupir et glisses tes doigts dans tes cheveux. tu viens remplir vos verres une nouvelle fois. toi, ça a toujours été évidemment, ton attirance pour les hommes. depuis toujours. tu ne t'es jamais vu avec une fille, même si tu as testé, une fois. une véritable catastrophe. tu te mords l'intérieur de la joue, retenant un petit soupir.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Membre in my cradle
avatar

Messages : 200
Pseudo : flashdelirium.
Célébrité, © : jack falahee, milles rêves.
- Age : twenty-seven yo.
- Job : resident in neurosurgery.
- Address : varsity neighborhood.
- Love : married but it's complicated.

« Réussir c'est aller d'échec en échec sans perdre l'enthousiasme. »



( HEY MAMA )
Relationships:
Rp: closed (3/3) ronald,evan,arizona

MessageSujet: Re: friendship never end (w/evan)   Mar 16 Jan - 23:33



evan & tobias

Y a trop de questions sans réponses dans ta tête, elles se bousculent, t’empêchent de trouver le sommeil alors que tu es littéralement mort de fatigue. Alors t’as besoin qu’Evan te rassure, tu ne sais pas trop comment, mais tu espères qu’il saura mettre fin à tes interrogation. Puis, le blondinet a toujours su qu’il aimait les hommes et dans ce domaine-là, il y connait un rayon. En même temps, t’as peur qu’il ne fasse que confirmer tes craintes. Tu t’empares de ton verre mais ne bois pas. « J’ai… » ça a du mal à sortir, comme si te l’entendre dire rendait cela plus réel. « J’ai embrassé un mec Evan. » Tu vois déjà ton pote de dire qu’il n’y a pas mort d’homme mais tu te sens terriblement coupable, et encore plus depuis que tu sais que tu vas devenir père. « Puis je suis marié merde. » Tu attends le diagnostic d’Adkins comme si le reste de ta vie dépendait. Tu es suspendu à ses lèvres. Tu regardes le rhum dans ton verre avant d’en boire une gorgée. Tu sens l’alcool commencer à te monter à la tête. Tu te dis qu’Evan a de la chance d’avoir toujours été sûr de sa sexualité. Toi tu croyais être sûr, aimer cette femme formidable que tu as épousé mais maintenant, tu n’étais plus sûr de rien. Tu te mords la lèvre inférieure, tout cela ne doit être qu’un mauvais cauchemar. Tu vas te réveiller et tout deviendra comme avant. Tu finis ton verre cul-sec sans trop réfléchir. Tu ne veux pas blesser Delilah et t’es sûr que cet entant, tu l’aimeras, mais tu n’es pas heureux avec elle. Elle est belle, intelligente, c’est une fille géniale mais elle n’est pas pour toi. Tu ne la mérites pas, elle mérite beaucoup mieux. « Faut aussi que je te dise… » ta gorge se serre, t’as du mal à déglutir, des gouttes de sueurs perlent sur ton front mais il faut que tu lui dises pour qu’il comprenne l’ampleur de la situation. « Delilah est enceinte, j’vais être papa. »

_________________
say i shouldn't be here but i can't give up his touch
don't you try and tell me that god doesn't care for us
IT IS HIM I LOVE


Dernière édition par Tobias Keane le Jeu 18 Jan - 12:05, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Admin unicorn lover
avatar

Messages : 334
Pseudo : margaux.
Célébrité, © : daniel sharman; delusion angel.
- Age : vingt-huit ans. (13/07)
- Job : joueur de hockey pro pour les flames de calgary. (#13)
- Address : downtown, à quelques minutes seulement de scotiabank saddledome
- Love : éternel célibataire qui songe enfin à trouver un homme.





( HEY MAMA )
Relationships:
Rp: kat; fraser; sophie; lucy.

MessageSujet: Re: friendship never end (w/evan)   Mer 17 Jan - 0:22



evan & tobias

il a l'air complètement paumé, ton meilleur pote. il ne sait pas ou il en est et tu le vois bien. encore plus quand il vient te demander si tu penses qu'il est gay. ok, ça, tu t'y attendais pas vraiment. tobias, tu l'as vu hétéro. tu l'as vu se marier. tu as été son témoin; lors de son mariage. et ... surtout, tu l'as vu te rejeter assez violemment quand tu crushais sur lui, à l'époque. tu retiens un soupir, t'es pas certain de tout comprendre, en réalité. j’ai… j’ai embrassé un mec evan. tu l'observes quelques instants, silencieux. il a juste embrassé un mec ? pas de quoi en faire un drame toby... tu souffles en haussant les épaules. c'est pas la fin du monde non plus, d'avoir embrasser un autre mec. puis je suis marié merde. certes. tu te pinces légèrement les lèvres, réfléchissant à toute vitesse pour essayer de trouver quelque chose à dire. parce que pour le moment, t'as pas vraiment d'idées, en réalité. tu sais pas ... ça te paraît pas comme dramatique. tu soupires doucement et viens boire une gorgée de rhum. tu sais, c'est pas ... c'est qu'un baiser. c'est pas comme si t'avais couché avec lui ou ... ou j'en sais rien; si tu avais promis de l'épouser ou je ne sais trop quoi. tu ne lui demandes pas de qui il s'agit. tu t'en fiches au fond. c'est pas le plus important pour le moment et si tobias juge que c'est important, alors tu ne te doutes pas qu'il aborde le sujet de lui-même. faut aussi que je te dise… tu fronces les sourcils, penchant légèrement la tête sur le côté. delilah est enceinte, j’vais être papa. tu arques un sourcil, te pinçant les lèvres. t'es sûr qu'il est de toi au moins ? tu marmonnes avec humeur. t'as jamais aimé celle qui l'a épousé et le le sait très bien. tu retiens un petit soupir, secouant la tête de gauche à droite. tu sais que c'est une mauvaise idée de d'envenimer la chose. tu viens glisser tes doigts dans tes cheveux. rassures-moi, ce mec, tu le connais au moins ? c'pas un parfait inconnu ? tu lâches finalement, alors que ça te viens à l'esprit sans que tu saches pourquoi.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Membre in my cradle
avatar

Messages : 200
Pseudo : flashdelirium.
Célébrité, © : jack falahee, milles rêves.
- Age : twenty-seven yo.
- Job : resident in neurosurgery.
- Address : varsity neighborhood.
- Love : married but it's complicated.

« Réussir c'est aller d'échec en échec sans perdre l'enthousiasme. »



( HEY MAMA )
Relationships:
Rp: closed (3/3) ronald,evan,arizona

MessageSujet: Re: friendship never end (w/evan)   Mer 17 Jan - 19:31



evan & tobias

Tu sens bien qu’Evan tente de te faire dédramatiser mais tu n’es pas vraiment rassuré. Il prend la nouvelle à la légère et peut-être que tu devrais faire pareil et arrêter de te prendre la tête. Mais tu n’y arrives pas. Tu ne sais pas pourquoi mais tu as comme l’impression que ce baiser, ce n’était pas simplement pour clarifier ta sexualité ou un truc du genre. Tu es encore plus dans le flou depuis que tu as embrassé Ronald. Tout est confus dans ta tête. Ce que tu sais, c’est que ce que tu ressens pour lui, tu ne l’as jamais ressenti pour quelqu’un d’autre auparavant.

Tu sais bien que ton meilleur ami n’a jamais porté Delilah dans ton coeur et tu ne sais pas trop pourquoi. Peut-être parce qu’il aurait bien être à sa place, ou qu’il savait déjà à l’époque que Lila n’était pas faite pour toi. Toi à l’époque tu ne voyais qu’elle, sa chevelure couleur des blés, son sourire à faire fondre n’importe qui et son corps à faire changer de bord le plus gay des gays. « T’es con, bien sûr qu’il est de moi ! » et tu le tapes gentiment sur l’épaule pour lui montrer que tu n’aimes pas qu’il parle ainsi de ta femme. Cependant, Adkins a eu le mérite d’avoir détendu l’atmosphère. Tu remplis machinalement ton verre une troisième fois mais tu ne sais pas si c’est une très bonne idée. À l’interrogation de ton pote, tu réponds : « Ben… je le connais... un peu. » C’est un demi-mensonge. En fait, tu connais mieux sa tumeur et ses antécédents médicaux que la personne et la question d’Evan te fait en prendre conscience. Comment t’as pu tomber amoureux de quelqu’un que tu ne connais pas ? Tu te le demandes. Tu ne sais rien de lui mis à part son nom et son prénom. Tu ne sais pas ce qu’il aime, s’il préfère les comédies ou films d’horreur ou encore le nombre de sucres qu’il met dans son café. Et pourtant, il y a cette alchimie inexplicable entre vous, et c’est déjà beaucoup. Tu t’enfonces un peu plus dans le canapé, pensif. Tu saisis ton verre, hésites puis avales une gorgée.

_________________
say i shouldn't be here but i can't give up his touch
don't you try and tell me that god doesn't care for us
IT IS HIM I LOVE


Dernière édition par Tobias Keane le Jeu 18 Jan - 12:05, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Admin unicorn lover
avatar

Messages : 334
Pseudo : margaux.
Célébrité, © : daniel sharman; delusion angel.
- Age : vingt-huit ans. (13/07)
- Job : joueur de hockey pro pour les flames de calgary. (#13)
- Address : downtown, à quelques minutes seulement de scotiabank saddledome
- Love : éternel célibataire qui songe enfin à trouver un homme.





( HEY MAMA )
Relationships:
Rp: kat; fraser; sophie; lucy.

MessageSujet: Re: friendship never end (w/evan)   Mer 17 Jan - 20:39



evan & tobias

tobias. gay. t'as du mal à associer les deux termes. tu l'as toujours vu hétéro. avec des femmes. l'idée qu'il ne soit pas réellement hétéro ne t'as jamais effleuré. tu retiens un petit soupir. tu trouves pas la situation si ... dramatique. il a juste embrasser un homme, après tout. tu te mords l'intérieur de la joue. et puis ... tobias t'annonce qu'il va avoir un enfant avec delilah. tu arques légèrement un sourcil. tu n'as jamais réussi à apprécier la jeune femme sans même savoir pourquoi. t’es con, bien sûr qu’il est de moi ! tu laisses un rire s'échapper de tes lèvres quand il vient te donner une tape. tu sais bien qu'il n'aime pas quand tu parles ainsi, mais ... au moins, la pression a un peu diminué. tu termines par demander à tobias s'il connaît un minimum le mec qu'il a embrassé. ben… je le connais... un peu. tu fronces les sourcils. c'est quoi "un peu ?" tu demandes en te pinçant les lèvres. et ... à voir la tête de tobias, t'es en train de te demander ce qu'il ressent réellement pour ce fameux inconnu. tu viens glisser tes doigts dans tes cheveux et l'observes s'enfoncer dans le canapé. c'est ... faut que tu m'éclaires sur ... j'sais pas, ce que tu ressens. tu demandes en venant l'observer. ça a l'air d'être tout, sauf simple. et puis ... c'est qui ? une connaissance ? quelqu'un que t'as connu à l'hosto ? tu secoues la tête en soupirant. t'as bien conscience que tu te comportes comme un grand-frère trop protecteur ou quelque chose dans le genre, mais ... tu t'inquiètes pour tobias. tu veux qu'il soit bien dans sa vie sentimentale. c'est le plus important à ton avis. même si .. même si t'es célibataire depuis des années sans avoir jamais vraiment été en couple. mais tu commences sérieusement à vouloir te poser et à chercher la bonne personne. tu retiens ton soupir, portant ton verre à tes lèvres.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Membre in my cradle
avatar

Messages : 200
Pseudo : flashdelirium.
Célébrité, © : jack falahee, milles rêves.
- Age : twenty-seven yo.
- Job : resident in neurosurgery.
- Address : varsity neighborhood.
- Love : married but it's complicated.

« Réussir c'est aller d'échec en échec sans perdre l'enthousiasme. »



( HEY MAMA )
Relationships:
Rp: closed (3/3) ronald,evan,arizona

MessageSujet: Re: friendship never end (w/evan)   Jeu 18 Jan - 12:04



evan & tobias

L’alcool commence sérieusement à te monter à la tête mais peut-être que c’est le coup de pouce dont tu as besoin pour te sentir désinhibé et vraiment tout dire à Evan, même si c’est la personne en qui tu as le plus confiance après les membres de ta famille. Tu dois vraiment être ridicule à ses yeux. T’es tombé amoureux de ce mec comme on tombe d’une chaise. Tu ne sais que dalle de lui si ce n’est qu’il est condamné si vous ne l’opérez pas d’ici quelques semaines, voir quelques jours. « Ben… je sais comment il s’appelle quoi. » c’est absurde et tu le sais. Tu te passes la main dans les cheveux et tu ne sais pas si c’est pour imiter ton meilleur ami ou si ta nervosité est revenue. T’as l’impression de subir un interrogatoire de police mais en venant voir Evan, il fallait s’y attendre. « J’ai… j’ai peur qu’il meure. » tu finis par dire. Parce que c’est la vérité. Tu as déjà perdu des patients mais tu n’as jamais eu aussi peur de perdre un malade. Parce que s’il venait à mourir, il laisserait un énorme vide, là, dans ta poitrine, dans ton coeur. Malgré tout les verres que tu as pu descendre depuis le début de la soirée, ta gorge est sèche, un vrai désert. Tu bois une nouvelle gorgée de rhum avant de reprendre : « C’est un patient Evan, si ça venait à se savoir, ils pourraient me virer sur le champ pour faute professionnelle. » Ronald ne serait alors plus ton patient et ça, tu aurais bien du mal à le supporter. Tu veux veiller sur lui, quoi qu’il arrive. Tu ne veux pas non plus que toutes ces années d’études et tous ces efforts soient anéantis pour une histoire d’amour qui n’aura peut-être pas de lendemain. Tu connais bien Adkins puisque vous vous connaissez depuis votre adolescence et tu sais qu’en matière de couple, il n’est pas le meilleur mais à ce moment-là, t’as juste besoin de sa présence rassurante. Il t’a toujours compris Evan, sûrement mieux que toi-même d’ailleurs. Tu regardes la bouteille qui trône sur la table-basse, indécis, avant de t’en emparer à nouveau. Elle est à présent à moitié vide. Heureusement, demain, c’est ton jour de repos.

_________________
say i shouldn't be here but i can't give up his touch
don't you try and tell me that god doesn't care for us
IT IS HIM I LOVE
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Admin unicorn lover
avatar

Messages : 334
Pseudo : margaux.
Célébrité, © : daniel sharman; delusion angel.
- Age : vingt-huit ans. (13/07)
- Job : joueur de hockey pro pour les flames de calgary. (#13)
- Address : downtown, à quelques minutes seulement de scotiabank saddledome
- Love : éternel célibataire qui songe enfin à trouver un homme.





( HEY MAMA )
Relationships:
Rp: kat; fraser; sophie; lucy.

MessageSujet: Re: friendship never end (w/evan)   Jeu 18 Jan - 13:15



evan & tobias

ben… je sais comment il s’appelle quoi. tu te mords l'intérieur de la joue. t'as arrêté de compter vos verres. enfin, surtout ceux de tobias. mais la bouteille a prit un sacré coup. tu dois bien l'avouer. et tu commences à te poser beaucoup de questions sur l'identité de son parfait inconnu. celui qui le fait douter de son orientation sexuelle, celui qui le fait se poser grand nombre de questions. et sans doute que tu poses beaucoup trop de question au brun, mais ... t'es comme ça. tu t'inquiètes un peu pour lui, au fond. tu dois bien l'avouer. j’ai… j’ai peur qu’il meure. tu fronces les sourcils. mourir ? tu sais pas pourquoi il parle de mourir, d'un coup. à moins que ... et t'es pas certain de ce à quoi tu es en train de penser. tu déglutis lentement et viens boire une gorgée dans ton verre, laissant l'alcool brûler un peu plus ta gorge. c’est un patient evan, si ça venait à se savoir, ils pourraient me virer sur le champ pour faute professionnelle. oh. petit brut qui s'échappe de tes lèvres; parce que tu commençais sérieusement à songer à cette possibilité. un patient. tu retiens un soupir, tu ne sais pas vraiment dans quoi il s'est foutu, tobias. tu sais pas si c'est une bonne idée et t'as aucun moyen de savoir ce que ton meilleur pote ressent réellement pour ce mec qu'il connaît à peine. enfin, sans doute qu'il connaît les tréfonds de son cerveaux, mais pas la personne. un patient genre ... c'est toi qui t'occupes de son dossier ? ou un collègue ? tu fronces les sourcils. ça revient un peu au même, de toute manière, non ? t'es pas expert dans ce domaine. et puis toby ... tu sais que j'veux juste que tu sois heureux en réalité. avec un mec ou une nana. tu souffles simplement. sincère. t'es sûr que ... que c'est pas juste un crush ? parce qu'au fond, t'as pas envie qu'il foute toute sa vie en l'air, tobias, juste pour un crush. et puis ce gars ... p'être qu'il ressent pas la même chose ? tu préfères éviter d'aborder ce sujet pour le moment. genre que les mecs ça t'attires vraiment ? tu pourrais embrasser n'importe qui ? tu souffles finalement. tu veux juste l'aider, tobias. tu te tournes un peu en sa direction, t'appuyant contre le dossier du canapé d'un bras.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Membre in my cradle
avatar

Messages : 200
Pseudo : flashdelirium.
Célébrité, © : jack falahee, milles rêves.
- Age : twenty-seven yo.
- Job : resident in neurosurgery.
- Address : varsity neighborhood.
- Love : married but it's complicated.

« Réussir c'est aller d'échec en échec sans perdre l'enthousiasme. »



( HEY MAMA )
Relationships:
Rp: closed (3/3) ronald,evan,arizona

MessageSujet: Re: friendship never end (w/evan)   Ven 19 Jan - 19:59



evan & tobias

Tu dois empester l’alcool à force d’enchaîner les verres comme un pochetron. Tu n’as même pas prévenu Delilah que tu rentrerai tard, tu vas encore te faire engueuler, vous allez encore vous disputer. Ça devient une habitude, comme de boire après le boulot d’ailleurs. Ta gorge est sèche, alors tu reprends une lichée du liquide. Tu vois qu’au fur et à mesure que la conversation avance, Evan reconstitue le puzzle sur ta situation sentimentale. Tu lui donnes des indices et il en déduit à quel point tu t’es mis dans la merde. Il est investi, essaie de t’aider comme il le peut et écoute attentivement mais tu sens bien qu’il ne sait pas trop quoi répondre. Il ne suit pas comment tu as pu du mec hétéro et sûr de sa sexualité à ce type qui embrasse le premier venu à l’hosto parce qu’il a eu une sorte de coup de foudre inexpliqué. Toi non plus tu ne comprends pas, ça dépasse l’entendement. « Oui, c’est moi qui m’occupe de son dossier. » il y a un silence pesant et tu reprends : « Ça craint Evan, vraiment. » T’as chaud maintenant, sûrement l’effet de l’alcool. Tu fais tourner ton alliance autours de ton doigt, un tic nerveux qui ne te quitte plus depuis deux ans. Tu regardes tes doigts, tu as honte d’avoir manqué de professionnalisme et de self-control envers ce patient et d’avoir trahi Delilah. « Je sais bien, mais moi, je veux pas faire de mal à Lila, tu comprends ? » Tu le regardes, les yeux brillants. Tu sais très bien qu’il ne veut que ton bonheur, la preuve en est, il t’a même laissé épouser la belle blonde alors qu’il avait très peu d’estime pour elle. Quoi qu’il arrive, tu sais qu’il n’est jamais bien loin si tu as besoin. « Je sais pas, j’ai juste jamais ressenti ça avant. » Tu te passes les mains sur le visage, comme si cela allait suffire à te remettre les idées en place. Tout est confus pour toi alors pour Adkins, ça doit être l’incompréhension totale. T’essaie d’être plus clair mais tu n’y parviens pas. T’arrives pas à mettre des mots sur ce que tu ressens. Evan te questionne encore et tu tournes la tête dans sa direction. Tu fronces légèrement les sourcils, tu as peur de comprendre où il veut en venir. « Tu veux pas que je t’embrasse quand même ?! » tu t’exclames. « T’es mon meilleur ami Evan ! »

_________________
say i shouldn't be here but i can't give up his touch
don't you try and tell me that god doesn't care for us
IT IS HIM I LOVE
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Admin unicorn lover
avatar

Messages : 334
Pseudo : margaux.
Célébrité, © : daniel sharman; delusion angel.
- Age : vingt-huit ans. (13/07)
- Job : joueur de hockey pro pour les flames de calgary. (#13)
- Address : downtown, à quelques minutes seulement de scotiabank saddledome
- Love : éternel célibataire qui songe enfin à trouver un homme.





( HEY MAMA )
Relationships:
Rp: kat; fraser; sophie; lucy.

MessageSujet: Re: friendship never end (w/evan)   Ven 19 Jan - 22:36



evan & tobias

compliqué. c'est le bon mot, pour décrire la situation de tobias. carrément compliquée. et un peu merdique, au fond. parce que tobias, il est marié. tobias, il va avoir un enfant dans quelques mois. c'est ... tu retiens un soupir. tu sais pas quoi faire, ni même quoi lui dire. parce que ça devient légèrement compliqué d'être réconfortant dans cette situation. tu fais un peu ce que tu peux. oui, c’est moi qui m’occupe de son dossier. ça craint evan, vraiment. tu retiens un léger soupir, te pinçant les lèvres. ouai, un peu... tu avoues en te pinçant les lèvres. tu glisses tes doigts dans tes cheveux, alors que tu viens terminer ton verre. t'as bu moins que tobias, c'est certain. mais tu ne rechignes pas à l'accompagner quand il prend un nouveau verre. je sais bien, mais moi, je veux pas faire de mal à lila, tu comprends ? tu hoches doucement la tête. tu comprends. et t'as juste envie de le pousser à être heureux. rien de plus. de toute manière, il y aura toujours un malheureux dans l'histoire. ou une malheureuse. je sais pas, j’ai juste jamais ressenti ça avant. tu te mords l'intérieur de la joue. ouai. j'comprends. tu souffles doucement. tu termines par questionner tobias. tu sais pas s'il est sûr d'aimer réellement les hommes. parce qu'un simple crush ... tu sais pas. tu veux pas qu'il soit prit de désillusions. ou quelque chose comme ça. tu veux pas que je t’embrasse quand même ?!t’es mon meilleur ami evan ! tu arques un sourcil, tandis que tu t'es un peu tourné en sa direction. hé ! j'ai jamais dis ça. tu marmonnes en secouant la tête. tu te mords l'intérieur de la joue. après si tu veux être certain ... tu te pinces les lèvres. ok, tu dois bien avouer que t'en crevais d'envie y'a quelques années et que tobias a été ton premier crush. mais ... t'es loin de vouloir profiter de son trouble et de son état. parce que clairement, il a bu quelques verres de trop, ton meilleur pote. toi tu veux juste l'éclairer.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Membre in my cradle
avatar

Messages : 200
Pseudo : flashdelirium.
Célébrité, © : jack falahee, milles rêves.
- Age : twenty-seven yo.
- Job : resident in neurosurgery.
- Address : varsity neighborhood.
- Love : married but it's complicated.

« Réussir c'est aller d'échec en échec sans perdre l'enthousiasme. »



( HEY MAMA )
Relationships:
Rp: closed (3/3) ronald,evan,arizona

MessageSujet: Re: friendship never end (w/evan)   Dim 21 Jan - 23:10



evan & tobias

Il n’avait pas dit ça mais tu avais vu dans sa question un fort sous-entendu. Puis, tu connais Evan et ça ne t’étonnes pas qu’il ai ce genre d’idée farfelue, même s’il s’en défend. Tout à coup, tu te demandes ce que ça aurait changé si tu avais accepté ses avances lorsque vous étiez au lycée. Si tu avais pas eu peur des sentiments de ton meilleur ami à ton égard. D’ailleurs, maintenant que tu y penses, peut-être l’avais-tu rejeté parce que tu voyais en lui cette facette de toi que tu ne voulais pas voir en face. Tu te voilais la face, déjà à l’époque. Tu te sers un énième verre de rhum et le bois d’une traite, comme pour te donner du courage. Tu te rapproches d’Adkins et vos cuisses se touchent à présent. Si tu as été retissant au début à l’idée d’embrasser ton pote, tu as besoin de réponses et si cela peut t’aider à découvrir qui tu es vraiment, tu es prêt à faire n’importe quoi… ou presque. Tu plonges tes yeux noisettes dans les siens et passes doucement ta main derrière sa nuque avant de poser tes lèvres sur les siennes, fermant les yeux l’espace d’un instant. Ton rythme cardiaque s’est accéléré sans que tu puisses le maîtriser. Tu t’écartes lentement pour retrouver ta place initiale. Ça te fait bizarre d’avoir embrassé Evan, vous qui êtes amis depuis si longtemps. Ce fut cependant plus agréable que tu l’aurais imaginé, même si cela n’eut rien à voir avec Ronald. S’il tu n’es plus sûr d’aimer seulement les gonzesses, tu es quasiment certain que le blond ne sera jamais plus qu’un très bon ami. « Je suis désolé, apparemment, t’es pas mon prince charmant ! » Tu plaisantes, tu n’as pas envie qu’il y ai de malaise entre vous après ce que tu viens de faire, même si Evan n’a pas l’air de spécialement mal le prendre. « Je sais pas si j’aime les mecs mais en tous cas, je crois que j’en aime un. » Tu finis par dire en toute sincérité.

_________________
say i shouldn't be here but i can't give up his touch
don't you try and tell me that god doesn't care for us
IT IS HIM I LOVE
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: friendship never end (w/evan)   

Revenir en haut Aller en bas
 
friendship never end (w/evan)
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
BAD GOOD MOMS :: CALGARY, CANADA :: Downtown-
Sauter vers: