AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  Connexion  

Partagez | 
 

 Dans les bras d'un loubard, un voyou un pourri...

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Membre new here
avatar

Messages : 28
Pseudo : Noodle
Célébrité, © : Micky Ayoub
- Age : Je suis né un quatorze Février il y a de cela vingt trois ans, dans la ville d'Acapulco.
- Job : Dans la vie, je suis mécano, j'aime être en contact des moteurs, sentir l'odeur de l'huile et entendre le cliquettement du métal et des boulons.
- Love : Aimant trop les femmes pour un temps restreint, curieux de découvrir la nouveauté d'une femme encore jamais conquise, je ne peux me résoudre à être autre chose que solitaire. Mais elle est là, elle, elle me tient.




MessageSujet: Dans les bras d'un loubard, un voyou un pourri...   Mar 23 Jan - 15:12

Paco RuizInfos généralesHistoireRecherches♦️ Nom :
Paco "Twix" Ruiz
♦️ Âge :
23 ans
♦️ Métier/occupation :
Mécanicien
♦️ Particularité :
Beaucoup et pas assez
♦️ Orientation sexuelle :
Hétérosexuel
♦️ Situation :
Célibataire
♦️ Famille :
Un père alcoolique, une mère restée au Mexique
♦️ Groupe :
Ken
"Ton père c'est unn poivrot !" J'avais quatorze ans. L'homme dans la voiture miteuse s'était arrêté avec fracas, le pot d'échappement pétaradant comme si l'auto avait surgit tout droit des années 20. Il avait baissé la vitre, laissant s'échapper un lourd amas de fumée opaque et odorant, qui m'avait alors retourné la tête. Surpris, je n'avais rien dit, avais seulement resserré ma main autour de la branche de bois transformé en épée de fortune, et l'avait longuement observé, les mots m'avaient manqués. Que pouvais-je dire de toute façon... Toi même ? Réponse de gamin pour d'autres gamins. Mais j'étais un Ruiz. Mon père, m'avait éduqué comme tel, et même s'il était effectivement une loque humaine, je portais son nom. Seul un Ruiz pouvait se foutre de la gueule d'un autre Ruiz Je m'étais approché lentement "Ta mère m'a sucé la bite et j'vais lui faire un procès PD." Je lui ai craché dans la figure, le résidu d'un mois de pharyngite, et raya son automobile déjà bonne à envoyer à la casse. "PETIT CON !" Il est alors sorti de la voiture afin de me foutre la branlée du siècle, mais il fallait se rendre à l'évidence, je n'étais pas son gamin, me mettre cul nu ou me foutre un quelconque coup, ne serait-ce qu'une pichenette, pourrait passer pour une agression. A quatorze ans, je n'étais pas bête, je connaissais mes droits, en tant qu'enfant, et citoyen du Canada.♦️ LIEN :
© 2981 12289 0

_________________

Oh my
Fucking
God



Dernière édition par Paco Ruiz le Mar 23 Jan - 15:27, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://verybadmoms.forumactif.com/t412-rien-est-vrai-tout-est-permis http://verybadmoms.forumactif.com/t419-dans-les-bras-d-un-loubard-un-voyou-un-pourri
Membre new here
avatar

Messages : 28
Pseudo : Noodle
Célébrité, © : Micky Ayoub
- Age : Je suis né un quatorze Février il y a de cela vingt trois ans, dans la ville d'Acapulco.
- Job : Dans la vie, je suis mécano, j'aime être en contact des moteurs, sentir l'odeur de l'huile et entendre le cliquettement du métal et des boulons.
- Love : Aimant trop les femmes pour un temps restreint, curieux de découvrir la nouveauté d'une femme encore jamais conquise, je ne peux me résoudre à être autre chose que solitaire. Mais elle est là, elle, elle me tient.




MessageSujet: Re: Dans les bras d'un loubard, un voyou un pourri...   Mar 23 Jan - 15:12

Courbes sensuelles@Nom du personnageintitulé du lienSi vous voulez mon avis, on fonce tout droit vers une génération d'handicapés sociaux. Quand j'parle d'handicapé sociaux, je le vois pas sous le même angle que les autres parce que dans ce cas, je m'inclurai dans le lot. Non, non, j'n'ai pas à être foutu dans le même panier que les autres. J'suis pas supérieur, mais j'ne veux pas être semblable. J'me dis que bientôt, plus rien ne sera vrai, aujourd'hui on y est presque. Faux sourire, fausse sympathie, faux compliments. Qui, vraiment, n'a jamais pensé à l'immondice des chaussures de la nana d'à côté avant de lui lancer qu'elles étaient vraiment jolies ? L'handicap, c'est l'hypocrisie.@Nom du personnageintitulé du lienSi vous voulez mon avis, on fonce tout droit vers une génération d'handicapés sociaux. Quand j'parle d'handicapé sociaux, je le vois pas sous le même angle que les autres parce que dans ce cas, je m'inclurai dans le lot. Non, non, j'n'ai pas à être foutu dans le même panier que les autres. J'suis pas supérieur, mais j'ne veux pas être semblable. J'me dis que bientôt, plus rien ne sera vrai, aujourd'hui on y est presque. Faux sourire, fausse sympathie, faux compliments. Qui, vraiment, n'a jamais pensé à l'immondice des chaussures de la nana d'à côté avant de lui lancer qu'elles étaient vraiment jolies ? L'handicap, c'est l'hypocrisie.@Nom du personnageintitulé du lienSi vous voulez mon avis, on fonce tout droit vers une génération d'handicapés sociaux. Quand j'parle d'handicapé sociaux, je le vois pas sous le même angle que les autres parce que dans ce cas, je m'inclurai dans le lot. Non, non, j'n'ai pas à être foutu dans le même panier que les autres. J'suis pas supérieur, mais j'ne veux pas être semblable. J'me dis que bientôt, plus rien ne sera vrai, aujourd'hui on y est presque. Faux sourire, fausse sympathie, faux compliments. Qui, vraiment, n'a jamais pensé à l'immondice des chaussures de la nana d'à côté avant de lui lancer qu'elles étaient vraiment jolies ? L'handicap, c'est l'hypocrisie.@Nom du personnageintitulé du lienSi vous voulez mon avis, on fonce tout droit vers une génération d'handicapés sociaux. Quand j'parle d'handicapé sociaux, je le vois pas sous le même angle que les autres parce que dans ce cas, je m'inclurai dans le lot. Non, non, j'n'ai pas à être foutu dans le même panier que les autres. J'suis pas supérieur, mais j'ne veux pas être semblable. J'me dis que bientôt, plus rien ne sera vrai, aujourd'hui on y est presque. Faux sourire, fausse sympathie, faux compliments. Qui, vraiment, n'a jamais pensé à l'immondice des chaussures de la nana d'à côté avant de lui lancer qu'elles étaient vraiment jolies ? L'handicap, c'est l'hypocrisie.@Nom du personnageintitulé du lienSi vous voulez mon avis, on fonce tout droit vers une génération d'handicapés sociaux. Quand j'parle d'handicapé sociaux, je le vois pas sous le même angle que les autres parce que dans ce cas, je m'inclurai dans le lot. Non, non, j'n'ai pas à être foutu dans le même panier que les autres. J'suis pas supérieur, mais j'ne veux pas être semblable. J'me dis que bientôt, plus rien ne sera vrai, aujourd'hui on y est presque. Faux sourire, fausse sympathie, faux compliments. Qui, vraiment, n'a jamais pensé à l'immondice des chaussures de la nana d'à côté avant de lui lancer qu'elles étaient vraiment jolies ? L'handicap, c'est l'hypocrisie.@Nom du personnageintitulé du lienSi vous voulez mon avis, on fonce tout droit vers une génération d'handicapés sociaux. Quand j'parle d'handicapé sociaux, je le vois pas sous le même angle que les autres parce que dans ce cas, je m'inclurai dans le lot. Non, non, j'n'ai pas à être foutu dans le même panier que les autres. J'suis pas supérieur, mais j'ne veux pas être semblable. J'me dis que bientôt, plus rien ne sera vrai, aujourd'hui on y est presque. Faux sourire, fausse sympathie, faux compliments. Qui, vraiment, n'a jamais pensé à l'immondice des chaussures de la nana d'à côté avant de lui lancer qu'elles étaient vraiment jolies ? L'handicap, c'est l'hypocrisie.© 2981 12289 0

_________________

Oh my
Fucking
God



Dernière édition par Paco Ruiz le Mar 23 Jan - 15:29, édité 2 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://verybadmoms.forumactif.com/t412-rien-est-vrai-tout-est-permis http://verybadmoms.forumactif.com/t419-dans-les-bras-d-un-loubard-un-voyou-un-pourri
Membre new here
avatar

Messages : 28
Pseudo : Noodle
Célébrité, © : Micky Ayoub
- Age : Je suis né un quatorze Février il y a de cela vingt trois ans, dans la ville d'Acapulco.
- Job : Dans la vie, je suis mécano, j'aime être en contact des moteurs, sentir l'odeur de l'huile et entendre le cliquettement du métal et des boulons.
- Love : Aimant trop les femmes pour un temps restreint, curieux de découvrir la nouveauté d'une femme encore jamais conquise, je ne peux me résoudre à être autre chose que solitaire. Mais elle est là, elle, elle me tient.




MessageSujet: Re: Dans les bras d'un loubard, un voyou un pourri...   Mar 23 Jan - 15:12

Biceps d'acier@Nom du personnageintitulé du lienSi vous voulez mon avis, on fonce tout droit vers une génération d'handicapés sociaux. Quand j'parle d'handicapé sociaux, je le vois pas sous le même angle que les autres parce que dans ce cas, je m'inclurai dans le lot. Non, non, j'n'ai pas à être foutu dans le même panier que les autres. J'suis pas supérieur, mais j'ne veux pas être semblable. J'me dis que bientôt, plus rien ne sera vrai, aujourd'hui on y est presque. Faux sourire, fausse sympathie, faux compliments. Qui, vraiment, n'a jamais pensé à l'immondice des chaussures de la nana d'à côté avant de lui lancer qu'elles étaient vraiment jolies ? L'handicap, c'est l'hypocrisie.@Nom du personnageintitulé du lienSi vous voulez mon avis, on fonce tout droit vers une génération d'handicapés sociaux. Quand j'parle d'handicapé sociaux, je le vois pas sous le même angle que les autres parce que dans ce cas, je m'inclurai dans le lot. Non, non, j'n'ai pas à être foutu dans le même panier que les autres. J'suis pas supérieur, mais j'ne veux pas être semblable. J'me dis que bientôt, plus rien ne sera vrai, aujourd'hui on y est presque. Faux sourire, fausse sympathie, faux compliments. Qui, vraiment, n'a jamais pensé à l'immondice des chaussures de la nana d'à côté avant de lui lancer qu'elles étaient vraiment jolies ? L'handicap, c'est l'hypocrisie.@Nom du personnageintitulé du lienSi vous voulez mon avis, on fonce tout droit vers une génération d'handicapés sociaux. Quand j'parle d'handicapé sociaux, je le vois pas sous le même angle que les autres parce que dans ce cas, je m'inclurai dans le lot. Non, non, j'n'ai pas à être foutu dans le même panier que les autres. J'suis pas supérieur, mais j'ne veux pas être semblable. J'me dis que bientôt, plus rien ne sera vrai, aujourd'hui on y est presque. Faux sourire, fausse sympathie, faux compliments. Qui, vraiment, n'a jamais pensé à l'immondice des chaussures de la nana d'à côté avant de lui lancer qu'elles étaient vraiment jolies ? L'handicap, c'est l'hypocrisie.@Nom du personnageintitulé du lienSi vous voulez mon avis, on fonce tout droit vers une génération d'handicapés sociaux. Quand j'parle d'handicapé sociaux, je le vois pas sous le même angle que les autres parce que dans ce cas, je m'inclurai dans le lot. Non, non, j'n'ai pas à être foutu dans le même panier que les autres. J'suis pas supérieur, mais j'ne veux pas être semblable. J'me dis que bientôt, plus rien ne sera vrai, aujourd'hui on y est presque. Faux sourire, fausse sympathie, faux compliments. Qui, vraiment, n'a jamais pensé à l'immondice des chaussures de la nana d'à côté avant de lui lancer qu'elles étaient vraiment jolies ? L'handicap, c'est l'hypocrisie.@Nom du personnageintitulé du lienSi vous voulez mon avis, on fonce tout droit vers une génération d'handicapés sociaux. Quand j'parle d'handicapé sociaux, je le vois pas sous le même angle que les autres parce que dans ce cas, je m'inclurai dans le lot. Non, non, j'n'ai pas à être foutu dans le même panier que les autres. J'suis pas supérieur, mais j'ne veux pas être semblable. J'me dis que bientôt, plus rien ne sera vrai, aujourd'hui on y est presque. Faux sourire, fausse sympathie, faux compliments. Qui, vraiment, n'a jamais pensé à l'immondice des chaussures de la nana d'à côté avant de lui lancer qu'elles étaient vraiment jolies ? L'handicap, c'est l'hypocrisie.@Nom du personnageintitulé du lienSi vous voulez mon avis, on fonce tout droit vers une génération d'handicapés sociaux. Quand j'parle d'handicapé sociaux, je le vois pas sous le même angle que les autres parce que dans ce cas, je m'inclurai dans le lot. Non, non, j'n'ai pas à être foutu dans le même panier que les autres. J'suis pas supérieur, mais j'ne veux pas être semblable. J'me dis que bientôt, plus rien ne sera vrai, aujourd'hui on y est presque. Faux sourire, fausse sympathie, faux compliments. Qui, vraiment, n'a jamais pensé à l'immondice des chaussures de la nana d'à côté avant de lui lancer qu'elles étaient vraiment jolies ? L'handicap, c'est l'hypocrisie.© 2981 12289 0

_________________

Oh my
Fucking
God

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://verybadmoms.forumactif.com/t412-rien-est-vrai-tout-est-permis http://verybadmoms.forumactif.com/t419-dans-les-bras-d-un-loubard-un-voyou-un-pourri
Membre new here
avatar

Messages : 35
Pseudo : only angel.
Célébrité, © : bryden, les roses noires.
- Age : vingt-trois éraflures sur tes mains livides.
- Job : skateuse pro, c'est pas parc'que t'es une gonzesse qu'il t'est impossible d'tenir sur une planche à roulettes.
- Love : le cœur cabossé qui refuse d's'avouer amouraché.




( HEY MAMA )
Relationships:
Rp:

MessageSujet: Re: Dans les bras d'un loubard, un voyou un pourri...   Jeu 25 Jan - 0:31


_________________
† just a young man, with a quick fuse. i was uptight, wanna let loose, i was dreaming of bigger things and wanna leave my own life behind
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Membre new here
avatar

Messages : 28
Pseudo : Noodle
Célébrité, © : Micky Ayoub
- Age : Je suis né un quatorze Février il y a de cela vingt trois ans, dans la ville d'Acapulco.
- Job : Dans la vie, je suis mécano, j'aime être en contact des moteurs, sentir l'odeur de l'huile et entendre le cliquettement du métal et des boulons.
- Love : Aimant trop les femmes pour un temps restreint, curieux de découvrir la nouveauté d'une femme encore jamais conquise, je ne peux me résoudre à être autre chose que solitaire. Mais elle est là, elle, elle me tient.




MessageSujet: Re: Dans les bras d'un loubard, un voyou un pourri...   Jeu 25 Jan - 0:32

Qu'est-ce t'as blondasse ? Tu veux te batté ?

_________________

Oh my
Fucking
God

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://verybadmoms.forumactif.com/t412-rien-est-vrai-tout-est-permis http://verybadmoms.forumactif.com/t419-dans-les-bras-d-un-loubard-un-voyou-un-pourri
Membre new here
avatar

Messages : 35
Pseudo : only angel.
Célébrité, © : bryden, les roses noires.
- Age : vingt-trois éraflures sur tes mains livides.
- Job : skateuse pro, c'est pas parc'que t'es une gonzesse qu'il t'est impossible d'tenir sur une planche à roulettes.
- Love : le cœur cabossé qui refuse d's'avouer amouraché.




( HEY MAMA )
Relationships:
Rp:

MessageSujet: Re: Dans les bras d'un loubard, un voyou un pourri...   Jeu 25 Jan - 0:40

wiiiiiii

_________________
† just a young man, with a quick fuse. i was uptight, wanna let loose, i was dreaming of bigger things and wanna leave my own life behind
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Dans les bras d'un loubard, un voyou un pourri...   

Revenir en haut Aller en bas
 
Dans les bras d'un loubard, un voyou un pourri...
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
BAD GOOD MOMS :: CASTLE ON THE HILL :: Graduation day :: Sparks fly-
Sauter vers: